Université des Aînés de langue française de Berne   ( UNAB )

Radio + TV numérique : un guide

Qu'est-ce que la transmission numérique ? Comment faire le bon choix quand il s'agit d'acheter un nouvel appareil ? Dans cette section, l'UNAB donne à ses membres des informations sur le thème « Génération (TV) numérique ».

Informations de caractère général

Il n'existe plus de transmission TV en mode analogique. Seule subsiste la transmission en mode analogique de signaux radio (OUC) par voie herzienne ou par les réseaux câblés tels que ceux de UPC et de ses partenaires.

La transmission de chaînes radio numériques a lieu par voie herzienne (air) selon le mode DAB+ ou par voie filaire, que ce soit par les réseaux câblés tels que ceux de UPC et de ses partenaires par exemple, ou alors elle est intégrée dans les bouquets des opérateurs tels que Swisscom TV, Sunrise TV, QuickLine ou autres.

Sauf de rares exceptions concernant la réception satellitaire (donc avec parabole et récepteur approprié), la transmission de chaînes TV numériques n'est généralement pas meilleure que la norme « HD Ready 720p/1080i », et ceci vaut pour tous les opérateurs suisses !

Seuls les récepteurs munis d'un convertisseur/scaler approprié peuvent fournir des images plus fines en mode « Full HD 1080p » ou même « UHD 4K ». Les personnes avides de qualité d'images TV utiliseront des disques (DVD) et plus particulièrement des disques Blu-ray (BD) et un lecteur/enregistreur approprié pour les lire ou même les enregistrer. La réception TV en mode DVB-C permet de se passer d'un décodeur séparé et d'une télécommande supplémentaire, ceci sans la moindre perte de qualité d'images et de choix de chaînes ; seul inconvénient : si l'on veut enregistrer, il faut un enregistreur séparé (avec DVB-C, CI+ et sa télécommande naturellement).

Pour en savoir plus

Glossaire

N'hésitez pas à consulter notre glossaire radio-tv pour mieux comprendre l'enjeu de la radio et de la TV numérique. Le glossaire est amélioré continuellement. Dernières nouveautés principales sous : BD, DAB+ élargi, Distance, DVD et Formats TV.

Billag

La controverse continue

Quiconque, d'autant plus détenant un ou plusieurs récepteurs radio/TV - même un simple Natel avec réception radio, ou un PC ou une tablette avec accès à Internet -, doit payer la redevance de réception qu’encaisse Billag, à moins d’en être exonéré en vertu des art. 63, let. b et 64 ORTV ( notamment parce que la personne concernée touche une rente AVS complémentaire ou même d'impotence ; le fait de toucher l'AVS seule ne suffit pas à être exonéré[e] de devoir payer la taxe Billag ! ). Le fait qu'une nouvelle initiative populaire, du 27 mai 2014, contre la taxe radio/tv encaissée par Billag ait été déposée le 11 décembre 2015 à la Chancellerie fédérale avec 112'191 signatures valables ne change encore rien à ce qui précède ; il faut attendre de voir la suite qui y sera donnée.